Projet d'établissement 2016 - 2020

PROJET D’ÉTABLISSEMENT 2016 - 2020

 

 

 

 

 

En route pour les apprentis sages

 

 

 

Apprendre ensemble dans le respect de chacun.

 

 

 

                  PROJET D’ÉTABLISSEMENT :

 

  Le projet d’établissement s’appuie sur deux axes :

Description : C:\Users\Flo\Pictures\2011-05-28\001.jpg

 
 


à l’axe du vivre ensemble dont les objectifs poursuivis

sont le respect et la collaboration.

à l’axe de la qualité de l’apprentissage dont l’objectif poursuivi

est la continuité des apprentissages  entre les différentes maturités.

 

 

-------------------L’axe du vivre ensemble-------------------

Description : C:\Users\Flo\Pictures\2011-05-28\001.jpg

 
 

 

 


«Le respect

 

Le RESPECT commence à la maison :

les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants!

A l'école, des règles sont fixées pour que nous puissions gérer le "Vivre Ensemble". Notre action ne sera efficace que si les parents soutiennent ce que nous mettons en place.  

 

 

L’autre, enfant comme adulte, est un partenaire qui aide à grandir et que nous devons respecter. Par le groupe, chacun est conduit à développer sa personnalité, sa créativité, sa pensée,… Une relation basée sur le respect de l’autre est donc une condition fondamentale pour que les apprentissages soient positifs.

 

Ä  LE RESPECT DE SOI-MEME

 

Le respect de soi-même, c’est se connaître en tant que personne humaine, apprendre à exprimer ses besoins, ses désirs, ses sentiments, ses potentialités, ses limites.

 

Ä  LE RESPECT DE L’AUTRE

 

Le respect de l’autre, c’est découvrir l’intérêt et la nécessité de s’ouvrir à l’autre pour vivre une relation source de découvertes, de bien-être et de valorisation mutuelle ; prendre conscience qu’on ne perçoit jamais qu’une part de la réalité de l’autre, que l’autre est toujours « autre », jamais identique.

   

Le respect de l’autre, c’est prendre conscience de vivre et grandir avec les autres ; découvrir et prendre sa place dans le groupe, respecter celle des autres, vivre le groupe avec ses richesses et ses limites en  y apprenant la négociation. La classe est une communauté d’enfants et d’adultes qui agissent ensemble en permanence vers des objectifs communs.

   

Ä  LA FOI CHRETIENNE

 

La foi chrétienne est nécessairement une pratique, une manière d’être, d’agir et de vivre en relation. Nous défendons ces valeurs chrétiennes dans le respect des convictions de chacun.

 

Ä  ACTIONS  PEDAGOGIQUES MISES EN ŒUVRE :

a)      L’accueil de l’enfant : importance de prendre le temps d’accueillir l’enfant via l’entretien familier, l’expression écrite, les temps libres,… C’est aussi notre démarche face aux élèves en difficulté.

b)      La charte de vie : un effort permanent sera demandé pour la vivre à l’école ; avec entre autres :

·         Le respect de la personne, de soi et des autres ;

·         Le respect du bien commun et du cadre de vie ;

·         La prise de conscience des règles de la vie en commun.

c)      Le conseil de classe : la participation est un critère de citoyenneté ; ce conseil permet de faire le bilan des activités et des projets collectifs et individuels, d’organiser l’emploi du temps à partir des propositions, d’analyser les dysfonctionnements, les conflits, les infractions et de rechercher des solutions. Il faut assurer l’écoute, laisser le temps à chacun de s’exprimer, assurer le respect, donner confiance, créer un climat de vie coopérative.

d)     Le conseil d’école : ce conseil réunit les délégués élus des classes pour entre autres présenter les projets réalisés ou à réaliser. Par exemple, pour proposer des améliorations dans la vie de l’école, pour examiner des conflits et élaborer des règlements et pour mieux maitriser les droits et devoirs de la vie en commun à l’école.

e)      Aménagement de la cour de récréation : une réalisation concrète de ce projet d’établissement sera l’aménagement de la cour de récréation dans le but d’améliorer la convivialité des lieux. Ce projet sera mené en collaboration avec toutes les classes de l’école et toute l’équipe éducative.

Description : http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSqgMUrnQ243y-8Thu-6kVJKwa9wo0kDKJh-KyiuEvJ5wDkd890Ug

 
 

 

 


«La collaboration

 

Ä  PRATIQUER UN METIER COLLECTIF

 

« Les enseignants, avec tous les partenaires de l’école, sont solidairement responsables de la mission qui est la leur dans l’école. La collaboration de tous est requise pour aider l’enfant à développer les mêmes compétences et pour assurer le développement global, à la fois affectif, psychologique, moteur et intellectuel. (…) Cela ne sera possible que grâce à un travail de concertation et d’ajustement permanent entre tous les enseignants. (…) ¹ »

¹ Programme Intégré (Projet éducatif et pédagogique p 6)

 

Ä  COLLABORATION AVEC LES PARENTS

 

Dès l’inscription de l’élève dans notre école, les parents sont partenaires pour permettre à leur enfant d’évoluer le mieux possible. Les parents sont invités à proposer un objectif prioritaire qui pourra être inscrit dans le Plan Individuel d’Apprentissage (PIA) de l’élève. Tout au long de la scolarité de l’élève, les parents sont invités aux réunions de parents. 

 

Ä  COLLABORATION ENTRE LES ELEVES

 

Ainsi qu’il est écrit dans le projet éducatif de l’école, nous encourageons la vie coopérative entre les élèves. Ils sont donc amenés à coopérer avec les autres élèves de la classe, les autres élèves de l’école, une classe éloignée,…

 

Ä  PROJETS D’INTEGRATION

 

Notre école mène certains projets d’intégration avec des écoles primaires ordinaires. Ces projets ne peuvent être mis sur pied que s’ils respectent des balises très strictes. Ils sont régulièrement évalués ; si nécessaire, ils sont ajustés.

 

Ä  ACTIONS PEDAGOGIQUES MISES EN ŒUVRE :

 

a)      Concertation au sein de l’équipe éducative :

     Des réunions pédagogiques et/ou organisationnelles sont programmées mensuellement, après  journée.

 

b) Communication aux parents ou éducateurs du compte-rendu des réunions concernant  leur enfant :

            En début d’année scolaire, une réunion de parents collective est programmée afin que les parents  puissent s’informer des habitudes de la classe, du travail à domicile demandé à leur enfant,… À tout moment de l’année, les parents peuvent, s’ils l’estiment nécessaire, demander un rendez- vous avec l’un ou l’autre membre du personnel afin de faire le point sur l’évolution de leur enfant.

 

         c) Collaboration entre élèves :

             Différentes activités sont menées telles que le parrainage, la correspondance scolaire, des projets interclasses, la préparation du spectacle d’école,…

 

 

 

-----------L’axe de la qualité de l’apprentissage-----------

Description : http://www.madeitsimple.com/wp-content/uploads/2009/01/groupdiscussion-full.jpg

 
 

 

 


«La continuité des apprentissages

 

Ä  ASSURER LA CONTINUITE DES APPRENTISSAGES

 

« Apprendre nécessite du temps et construire des compétences est un processus lent et complexe exigeant plus d’une année scolaire. C’est pourquoi un continuum pédagogique est à mettre en place. Dans l’enseignement spécialisé, il est organisé en quatre périodes d’apprentissages appelées MATURITÉS. Dans les maturités, les enseignants organisent les activités d’apprentissage de manière à faire progresser chaque enfant à partir de ce qu’il a déjà construit. (…) » ¹ Remarque: L'élève passe dans la maturité suivante si son évolution le lui permet (acquis pédagogiques suffisants, autonomie face au travail, ...).

¹ Programme Intégré : Projet éducatif et pédagogique p 6

 

« La continuité dans l’enseignement spécialisé se traduit dans un plan orthopédagogique : il se caractéristique par une prise en charge globale de l’enfant, reprenant les quatre volets suivants : les apprentissages pédagogiques, l’évolution comportementale, l’évolution de l’enfant dans son milieu social et familial, et son équilibre psychologique et physique. Les différents accompagnateurs de l’enfant sont coresponsables des objectifs de développement à poursuivre. Ils assurent les articulations entre les divers soutiens proposés à l’élève, dans un  souci de cohérence et de continuité dans la durée. 

A partir des projets individuels de chaque enfant (P.I.A.) et des objectifs poursuivis par l’établissement (Projet d’établissement), l’équipe éducative a recours à divers critères de répartition dans la constitution des classes (compétences, besoins, âge mental,…).

Par ailleurs, tout élève, en fonction de ses besoins, peut être amené à fréquenter différents groupes-classes. Cette souplesse permet un cheminement individuel de l’enfant, à son rythme propre. » ²

² Le Programme Intégré : Une Porte d’entrée pour l’enseignement spécialisé  p 7

 

Ä  POUR L’ENSEIGNEMENT DE TYPE 1 :

 

« Ces élèves ont besoin de créer et d’utiliser des outils, des procédures et des référents stables. Ceux-ci doivent donc être construits dans un souci de cohérence par l’ensemble des membres de l’équipe éducative. » 3

3 Le Programme Intégré : Une Porte d’entrée pour l’enseignement spécialisé p 24

 

Ä  POUR L’ENSEIGNEMENT DE TYPE 8 :

 

« Ces élèves ont souvent construit des bribes d’apprentissage sans lien… Il faut donc favoriser la construction de liens entre les connaissances antérieures et les nouveaux savoirs auxquels ils sont confrontés. » 4

4 Le Programme Intégré : Une Porte d’entrée pour l’enseignement spécialisé p121

 

Ä  ACTIONS  PEDAGOGIQUES MISES EN ŒUVRE :

 

a)      Établir un langage commun entre les classes par rapport aux points matières incontournables.

     

b)     Élaborer un test évolutif pour les élèves afin de former des groupes classes adaptés aux capacités des élèves.

 

c)      Réunions pédagogiques entre différents membres de l’équipe éducative afin d’organiser le passage de classe des différents élèves.

 

 

 

 

 

 

 

Description : C:\Users\Flo\Pictures\2011-05-28\001.jpg

Retour à la page d'accueil